Accueil

En Afrique, on pense très peu à l’épanouissement des enfants

La lecture au Cameroun, comme dans le reste de l’Afrique, est encore intimement liée à l’enseignement. Du coup, les seuls livres que les enfants lisent sont ceux qui sont au programme. Il n’y a pas de bibliothèque publique, encore moins de bibliothèques scolaires. Il faut entreprendre, de la part du ministère de la culture et des collectivités territoriales récemment mises sur pied, des campagnes de promotion du livre.

L’app BiBook facilite l’accès gratuit aux livres et rémunère les auteurs au premier livre vendu

Muna Kalati

L’accès au livre a longtemps été une barrière considérable pour les lecteurs d’Afrique. S’il est vrai qu’il existe d’excellents écrivains africains, leurs œuvres demeurent majoritairement inaccessibles, pour des raisons économiques, infrastructurelles (peu de librairies et centres de lecture) ou politiques (absence de mesures publiques favorisant la distribution et promotion de la lecture). L’avènement du numérique a donc été une aubaine, facilitant ainsi un plus large accès aux contenus informationnels et culturels, dont le livre. Cependant, la majorité des solutions technologiques existantes étaient principalement conçues hors d’Afrique, limitant ainsi dans une certaine mesure leur appropriation pleine par le public africain. Mais tout récemment, Bibook, une application pour l’édition numérique de livres, a été développée par des entrepreneurs culturels opérant au Mali. Dans cet entretien, l’équipe de Muna Kalati, a rencontrée l’un des promoteurs de cette application et nous vous invitons à découvrir leur parcours et les péripéties rencontrées à ce jour.

Muna Kalati offre des livres et ressources ludoéducatives à une soixantaine d’enfants de la crise anglophone à Dschang

Muna-Kalati-Lire-pour-Guerir_Dschang_Deplaces-internes_Crise-Anglophone

L’association Muna Kalati, soucieuse de la formation des tout-petits, s’est une fois de plus déployée sur le terrain. En effet, après la première phase du projet LIRE pour GUERIR à l’hôpital de District de Dschang, il était question d’implémenter la seconde phase  auprès des déplacés internes dans la même ville.  L’activité a eu lieu le samedi 30 janvier  2021 à 10h  au camp des déplacés internes de la ville de  Dschang, avec le mot de bienvenue de leur représentant  qui a insisté sur l’absence criarde des infrastructures  de prise en charge des réfugiés.

“C’est mieux de construire un enfant fort que de redresser un adulte brisé” – Nadine Mekougoum libraire jeunesse à Booktique by M’Wina

Au Cameroun, il est possible de compter les librairies dédiées exclusivement au livre jeunesse. La majorité des libraires, conscients de l’environnement sociopolitique et économique où seul le livre scolaire prospère, ont peu d’intérêt pour la vente de livres n’étant pas au programme académique. Cependant, il existe encore des libraires dévoués à la cause, qui continuent contre vents et marées à mettre à la disposition des parents, jeunes et enfants, des livres pouvant cultiver leur gout de la lecture et leur créativité. Tel est le cas de Mekougoum, libraire jeunesse de « Booktique By M’wina » et activiste littéraire au Cameroun.

Christian Elongué, Executive Director Of Muna Kalati named in 2021 ILA Global list of Literacy champions

Christian Elongué, our executive Director, is one of 30 literacy leaders named to the International Literacy Association’s (ILA) 2021 30 Under 30 list. The global list celebrates rising innovators, disruptors and visionaries in the literacy field. Christian Elongué is an author and researcher on children and young adult literature. Dismayed by a lack of black characters in books available to African children, Christian founded munakalati.org in 2017 with the goal of building international recognition for African children’s book authors and increasing access to African children books.

Le bibliothécaire dans la promotion du livre jeunesse au Cameroun

Le bibliothécaire est un maillon incontournable de la chaine du livre. Dans cette analyse, Xavier Matiyem démontre que la promotion de la littérature de jeunesse comme socle de valeurs pour la jeunesse africaine à travers les bibliothèques est une activité technique qui exige un profil particulier de la part du bibliothécaire. Ce dernier de nos jours n’est plus « gardien des livres » comme dans l’imagerie populaire ou dans le passé. À défaut d’avoir été dans une école professionnelle, les responsables actuels de bibliothèques devront souscrire aux sessions de formation ou solliciter de temps à autre des experts.

“There are almost no political institutions which seriously engage with promoting children’s literature in Cameroon” – Interview with Nsah Mala

Nsah Mala andolo

Nsah Mala is a Cameroonian poet, writer and children’s author of 2 fantastic, illustrated books which have been well acclaimed for their unique angle and the colorful and beautiful pictures they contain. Muna Kalati had the opportunity to interview him to know more about his journey as an author, his experiences, challenges, and vision of the children’s book industry in Cameroon.

Noël en Lecture : des enfants internés à l’Hopital reçoivent des livres et cadeaux de Noel grace à Muna Kalati

Dans le cadre de ses activités, Muna Kalati a voulu finir l’année en beauté ce 23 décembre 2020,  au niveau de l’hôpital de district de Dschang, à travers le projet Noël en Lecture. Muna Kalati a donné une joie inoubliable aux enfants qui ont répondu présents à l’invitation.  Pendant deux heures,  quelques activités sélectionnées minutieusement ont permis d’égayer la journée de ces derniers et de leur redonner une certaine joie qu’ils avaient perdue au regard de leur état de santé. La première phase du projet « Noel en Lecture » a permis aux parents de comprendre qu’au-delà des jouets traditionnels (poupées, fusils, ballon etc.),  les livres pouvaient permettre aux enfants de s’amuser, de recouvrir leur santé au travers de la lecture et de se former progressivement en s’ouvrant au monde. 

Hommage à Viviana Quinones : un baobab ne meurt jamais mais demeure éternel par ses racines

Serviable, Souriante et simple sont les 3 adjectifs qui me viennent naturellement à l’esprit au souvenir de Viviana Quinones, une bibliothécaire d’origine argentine, que j’ai eu le plaisir de connaitre depuis 2016, dans le cadre de mes recherches sur le livre jeunesse africain au Cnlj de la BnF. Ses conseils et encouragements ont largement contribué à la naissance de l’association Muna Kalati, première organisation facilitant la recherche, formation et le plaidoyer sur la littérature jeunesse africaine. Dans le présent article, Christian Elongué, président de MK, partage mélancoliquement les moments partagés avec Viviana, dont la mémoire demeurera éternelle.

1 2 11