Pourquoi l’enfance est la période idéale pour apprendre à lire ?

Pourquoi inculquer l’amour de la lecture aux enfants avant 12 ans ?  Dans un article récent, Christian Elongue présente l’urgence de créer des superhéros africains pour les enfants. Les superhéros sont certainement ceux que l’on peut rencontrer dans les BD, les livres pour enfants ou tout autre media qui produit des contenus pour enfants.  Dans la même lancée, nous allons nous pencher sur l’importance de la lecture dans l’enfance car, l’envie de lire précède le choix des héros. En se basant sur les étapes d’apprentissage cognitif de Jean Piaget, nous allons démontrer que l’enfance est le moment propice pour créer et orienter les lecteurs de demain.

Le biologiste et psychologue Jean William Fritz Piaget a identifié quatre étapes qui selon lui constituent le processus de l’apprentissage cognitif chez les êtres humains. Entre 0 et 12 ans, les hommes passent par la phase Sensori-Moteur, la phase Pré-Opératoire, la phase des Operations Concrètes et la phase des Opérations Formelles ou hypothético-déductif.

La phase première nommée Sensori-Moteur est le moment des jeux. L’enfant joue avec les éléments de son environnement. Il ne lit pas encore mais il est primordial de sélectionner ses jouets. On peut par exemple laisser à sa portée des BD ou des feuilles de pages de livres ayant des images des héros ; ou des objets choisis sur des critères de valeur de la société à laquelle il appartient.

La deuxième phase (Pré-Opératoire) est celle durant laquelle les enfants jouent en se substituant aux rôles d’autres personnes.  Il s’agit des rôles fictifs qui peuvent influencer sur les idoles futures des enfants. Alors, il est important une fois de plus de faire une sélection adéquate des livres. C’est durant cette étape que l’on doit vraiment emmener l’enfant à s’intéresser à la lecture. Il est probable que les enfants s’identifient avec des mauvais personnages. Les parents doivent alors intervenir pour suivre les enfants dans ces simulations de rôles.  Ils doivent en amont connaitre de quoi parlent les livres qu’ils veulent offrir à leur enfant. Ils peuvent s’y prendre directement en parcourant rapidement le livre, en lisant la quatrième page de couverture qui présente une note synthétique ou tout simplement en lisant le livre eux même. En cas d’hésitation sur la qualité pédagogique d’un livre, ils peuvent avoir recours aux spécialistes du livre comme les bibliothécaires, les libraires jeunesse ou alors en prenant contact avec l’équipe Muna Kalati qui est spécialisée sur les livres jeunesses. Nous pourrons mieux savoir le livre approprié pour votre enfant, en fonction de son âge  et de la thématique visée.

Cependant, les enseignants peuvent et doivent aussi jouer leur rôle de guide dans cette phase. L´accompagnement consiste à aider l’enfant à distinguer les bons des mauvais personnages. http://ll.univ-poitiers.fr/dime-serveur/theories-apprentissage/socioconstructivisme/

Dans la troisième phase, celle des Operations Concrètes, les enfants à travers des expériences vécues tirent des conclusions sur des faits concrets. Ils sont prédisposés à comprendre la logique ou le message que révèle un livre mis à leur disposition.

Le dernière phase qui débute entre 11 et 12 ans est celle de la maturation dans le raisonnement. Les enfants sont capables d’établir des logiques et d’arriver à des conclusions même sur des choses abstraites.  Alors, l’enfant peut comprendre au-delà du texte qu’il lit. Il passe du simple lecteur à coauteur dans la mesure où il peut écrire avec l’auteur la supposée œuvre finie.

Piaget tout comme Vygotski estiment que l’enfance est une période cruciale dans l’évolution de l´homme dans la mesure où ce que l’on apprend dans l’enfance reste gravée dans la mémoire à vie. Par conséquent, il est primordial de faire de la lecture une activité régulière pour les enfants, et surtout de veiller au type de contenus.

Si l’on veut que les hommes de demain soient plus tard des grands lecteurs et leaders, il faut leur inculquer l’amour de la lecture lorsqu’ils pataugent encore dans l’enfance car, c’est la période propice pour l’apprentissage.

Note

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *