Le secret de Bomba, un livre contre la paresse de la jeunesse

Publié aux éditions Culture du Sud avec la collaboration de Ifrikya, l’album le secret de Bomba parle d’un jeune diplômé de l’université qui est dans l’attente des résultats des différents concours passés. Dans cette attente, le jeune Bomba n’entreprend rien d’autre, il passe ses journées à trainer inutilement avec ses amis. Sa mère, choquée de cette attitude, essaye autant que faire se peut, de prodiguer des conseils en lui rappelant qu’il ne doit pas rester les bras croisés en attendant les résultats des concours.

Après de nombreux rappels à l’ordre, Bomba prit une décision dont lui seul connaissait les aboutissants. Il sortait très tôt pour ne revenir que très tard étant épuisé, et personne ne savait ce qu’il faisait. Et plusieurs dans le village s’interrogeaient donc, jusqu’au jour où le sous-préfet arrive dans le village et demande à voir Bomba. Mais pourquoi ? Quel intérêt pour une haute personnalité de vouloir rencontrer un paresseux ?

Le Sous-préfet était là pour féliciter Bomba pour avoir remporté le prix de la plus belle plantation de la Région du Centre. C’était là le secret de Bomba, l’agriculture et même l’élevage. Il avait fini par comprendre que même par les champs on pouvait s’en sortir et qu’il n’est pas question d’attendre les résultats des concours les bras croisés.

Ainsi, Bomba n’était plus sujet de railleries, mais d’encouragement. Désormais il était le modèle pour la jeunesse du village Nkil-Ngoe.

L’auteur cherche dans cet album à faire la part belle de l’agriculture, du travail, et rejette toute forme de paresse. Le lecteur est interpelé ici à suivre les conseils des parents et éviter la mauvaise compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *