Muna Kalati : 5 ans plus tard !

Muna Kalati : De quoi s’agit-il exactement ?

C’est le concept d’un panafricain, entrepreneur social,  acteur très dynamique de la société civile et de la recherche en Afrique.  En 2017 il a décidé de mettre sur pied une plateforme pour  promouvoir la littérature de jeunesse en Afrique. L’un de ses objectifs est justement d’accroître la visibilité de la littérature de jeunesse et promouvoir le travail d’auteurs, d’organisations et de professionnels qui créent des histoires culturellement pertinentes pour les enfants africains. 

D’où vient une telle idée ? 

 Comme il le dit lui-même : « passionné de lecture depuis ma plus tendre enfance, j’ai dévoré chaque semaine, près de 6 livres d’environ 200 pages chacun depuis l’âge de 11 ans. J’ai été initié à la lecture par les bandes dessinées telles que Rodeo, Zembla, Kiwi, Tex, Blek le Roc, PICSOU, Mickey Mouse et autres livres de la Bibliothèque Rose. »  Christian Elongue n’est pas une personne anodine,  en 2019, il a commis l’ouvrage : Introduction to children literature  in Cameroon ; c’est le tout premier avec une approche holistique du domaine de la littérature de jeunesse au Cameroun. En outre,  en 2021, il figure parmi les champions de l’Alphabétisation de l’ILA GLOBAL 2021. La même année, il représente l’Association en Russie,  lors du 37ème  congrès de l’IBBY   (The International Board on Books for Young People), au cours de laquelle il a défendu une plus grande diversité de la littérature de jeunesse à l’échelle mondiale.   Enfin, il est l’auteur de nombreux articles analytiques autour du livre jeunesse,  des jeux vidéo africains et dans bien d’autres domaines. 

Que fait muna kalati ?

Dans  le but d’étendre ses activités et avoir plus d’impact sur le plan socioculturel dans un premier temps au Cameroun et puis en Afrique, quelques concepts ont été mis sur pied. 

Lire pour guérir

 La présente activité nous a permis de toucher davantage d’enfants. En effet nous considérons aussi que la lecture est un médicament qui doit être administré à ces enfants défavorisés ou  dans des situations sanitaires délicates.  Les différentes éditions ont eu lieu dans un hôpital de Dschang, dans un centre de déplacés internes pour cause de guerre et dans un centre appelé MAEPE spécialisé dans l’aide aux enfants défavorisés dans certains secteurs délicats comme l’éducation, la santé et la nutrition.   Les échos de la deuxième édition ont retenti jusque dans les ondes de la Radio France Internationale (RFI).  En effet, lors  de l’émission la vie ici, Ulrich Talla Wamba, membre du conseil d’administration de Muna kalati et  directeur exécutif de l’Observatoire africain des professionnels de l’édition, donne amples explications sur le projet lire pour guérir. Avant de devenir effectivement un médicament, il fallait trouver une stratégie pour faire de la lecture, un plaisir. 

Lecture plaisir 

Dans le but de susciter  le goût de la lecture chez les enfants, nous avons créé  le concept en 2019.   Lors de la première édition,  une vingtaine d’enfants ont participé à l’activité. En 2020,   seulement  08 enfants ont répondu présent.  C’est finalement en 2021 que nous avons explosé les compteurs avec plus de 40 enfants. À travers cette activité,  ils ont découvert la littérature de jeunesse.   En plus de la lecture,  ils ont bénéficié de l’expertise des animateurs de  jeunesse et moniteurs qui leur ont inculqué des compétences en dessin, danse, décoration, gastronomie et en écriture.  En dehors du  Cameroun, l’activité a été étendue au Togo à l’école privée Excelsior de Lomé.  Nos activités ne se limitent pas que sur le terrain.

Muna kalati Talk.  

Pour réunir des professionnels de jeunesse et de l’alphabétisation autour des thématiques diverses, l’Association a mis sur pied une activité dénommée Muna kalati talk. C’est une sorte de discussion numérique avec des panélistes minutieusement choisis qui partagent leurs connaissances sur une thématique dûment sélectionnée.  A ce jour, Muna Kalati compte déjà 13 éditions ; la quatorzième aura lieu le 28 avril 2022 sous le thème : le rôle et la contribution des prix littéraires dans la promotion et la consécration du livre jeunesse en Afrique. Au terme de chaque édition, l’Association publie dans ses différentes plateformes, les points essentiels à retenir de la rencontre et qui par la même occasion deviennent des guides pour les futures actions.  Dans le tableau ci-dessous, vous retrouverez quelques thématiques abordées et liens pour y accéder. 

Muna Kalati talkThématique et lien de l’édition
MK  Talk 5L’impact du  Covid 19  sur l’édition jeunesse en Afrique : Stratégies de résilience et prospectives https://www.munakalati.org/3604-2/
MK Talk 6L’accès au livre jeunesse et la lecture en Afrique : obstacles et opportunités https://www.munakalati.org/mk-talks-n-6-comment-ameliorer-la-distribution-du-livre-jeunesse-en-afrique-situation-au-benin-avec-bookconekt-com-et-au-togo-avec-hidiculture-com/
MK Talk 10Les racontages : Quand le Kongossa s’invite en littératurehttps://www.munakalati.org/connaissez-vous-ce-que-cest-que-le-racontage/

Tableau 1 : Quelques éditions de Muna Kalati Talk

Des collaborations dans des projets social et numérique

Nous ne nous contentons pas de mener nos activités, mais nous avons depuis presque deux ans apporté notre pierre à l’édifice dans l’implémentation d’autres projets. En effet, il s’agit dans un premier temps du  concept : un orphelinat, une bibliothèque; porté par l’éditeur Félix Mbetbo. Nous avons répondu présent à l’orphelinat Kentaja à Nkongsamba au Cameroun ensuite l’orphelinat mandrap à Edéa dans la région du littoral ; par le truchement de certaines activités (lecture, animation avec les comptines, jeux)  du projet lecture plaisir. En outre, notre soutien sur le terrain à l’activité reading Classroom est à noter puisque depuis deux ans déjà, des membres de notre association facilitent la réalisation des concours  de lecture dans la ville de Dschang .    En ce qui concerne le numérique,  nous pouvons noter  les ateliers ATENUMAF (Ateliers  numériques pour la Jeunesse africaine). En effet,  certains cadres de l’association ont relié la plateforme Muna kalati  à ces ateliers qui ont permis de renforcer les compétences numériques de plus d’un.   

Quelques statistiques générales

Muna Kalati a exactement 5 ans en ce mois d’avril 2022. Au regard de tout ce qui a déjà été fait à ce jour, nous pensons nécessaire de nous arrêter un instant pour dresser des statistiques. Elles nous serviront non seulement de rétroviseur, mais aussi et surtout de pilier pour être encore plus expéditif dans les projets futurs.   Pour ce qui est de la rédaction web, nous accueillons des articles sur des sujets liés à la littérature de jeunesse, avec une rémunération qui peut s’élever jusqu’à 50$ pour chaque article publié. Nous avons également une communauté en ligne de professionnels africains du livre pour enfants pour des opportunités et un échange de connaissances sur :

LinkedIn: https://www.linkedin.com/groups/12521021

Facebook: https://www.facebook.com/groups/723635351089520

Nombres d’articles réalisés pour le site  Articles publiés (français/anglais) Interviews (Français/ anglais)Revues de livres (Français/ anglais)Editions lectures plaisirEditions lire pour Guérir
226212242553

Tableau 2 : les statistiques de Muna Kalati 5 ans après

Nous avons encore du chemin à parcourir

Au regard de ce qui précède, il est évident que Muna kalati a fait du chemin ; cependant, Muna kalati a encore du chemin à parcourir. L’objectif au plan large est d’aller encore plus loin, toucher encore plus de pays. Pour cela, il faut plus de ressources, plus de financement qui seront disséminés dans les activités de terrain citées en amont.  Nous sommes une organisation à but non lucratif.   Avec une aide financière, nous pourrons acheter plus de livres jeunesse qui seront offerts aux enfants et nous pourrons recruter, former et payer quelques individus, développer une équipe qualifiée et dévouée pour mettre en œuvre les activités mentionnées ci-dessus.  En plus, on pourra se procurer certains appareils sophistiqués tel un appareil photo numérique pour avoir de meilleures images lors de nos sorties. Enfin, nous pourrions continuer à financer la recherche autour des questions sur la  littérature de jeunesse  car c’est un  indicateur important de promotion intensive de cette filière.

Croyez-vous en nous ? Vous pouvez nous aider en cliquant sur faire un don et en suivant la procédure décrite. Nous comptons sur vous, car une seule main ne ficelle pas un paquet.

                                                                                                                 Hermann Labou

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may also like these