Comment rendre les livres plus accessibles aux personnes handicapées ?

Un séminaire en ligne sur le thème “Publication accessible en Afrique – les principes fondamentaux” a été organisé le 6 juillet 2022 par le Consortium DAISY en collaboration avec l’Association internationale des éditeurs (IPA). Ce webinaire visait à former les éditeurs africains et les acteurs de l’industrie de l’édition sur l’importance des pratiques d’édition accessible pour permettre aux personnes ayant des difficultés d’apprentissage et d’impression, y compris la cécité et la basse vision, de lire facilement toutes sortes de livres.

Dans son allocution d’ouverture, Mme Bodour Al QASIMI, présidente de lAssociation internationale des éditeurs, fondateur et PDG du groupe d’édition Kalimat, a déclaré que le Comité de l’Edition Inclusive de l’IPA considère l’Edition Accessible comme le canal par lequel la littérature et le savoir sont ouverts à tous, indépendamment de leur situation. Puisque toute personne a le droit de lire des livres dans le format qui lui est accessible, l’objectif du comité est de soutenir toute initiative visant à promouvoir ce droit fondamental.

Elle était fermement convaincue que la prochaine grande croissance économique se fera en Afrique, non seulement en raison de ses ressources naturelles, mais aussi en raison des ressources humaines du continent.  L’avenir du continent africain sera porté par les jeunes, qui constituent la majorité de la population, et c’est pourquoi l’accès à la connaissance et à tous les outils nécessaires permettra de libérer leur potentiel et celui du continent dans son ensemble.

Ernest Oppong, directeur exécutif du Réseau des éditeurs africains (APNET) et également secrétaire exécutif adjoint de l’Association des éditeurs de livres du Ghana, a déclaré dans son deuxième discours de bienvenue que le Fonds d’innovation pour l’édition a énormément contribué aux initiatives d’édition africaines. La capacité du Réseau des éditeurs africains (APNET) s’en est trouvée renforcée, ce qui a permis de réduire la charge des éditeurs africains en matière d’édition accessible aux lecteurs handicapés, tels que les aveugles, les malvoyants et les personnes ayant des difficultés d’apprentissage. Jusqu’à présent, les efforts déployés pour rendre les publications accessibles aux malvoyants en Afrique n’ont pas reçu beaucoup plus d’attention et d’intérêt de la part de nombreux éditeurs africains. Cependant, l’APNET pense que ce renforcement des capacités va changer positivement l’histoire.

Le voyage vers l’édition accessible

Richard Orme, PDG du Consortium DAISY, a expliqué comment l’édition numérique est une activité importante dans les pays développés, avec un volume élevé de ventes de livres électroniques aux États-Unis depuis 2011. La vente de livres publiés électroniquement a dépassé celle des livres imprimés et la tendance s’est accentuée au point oύ le Royaume-Uni a augmenté les ventes de livres électroniques éducatifs de 1% de plus que celles des livres imprimés l’année dernière.

La demande de livres électroniques a augmenté de 30% et l’augmentation exponentielle de la numérisation des livres dans le secteur de l’éducation et de l’information a contribué à la croissance du marché de l’édition numérique. En 2020, le changement des méthodes d’apprentissage par rapport aux manuels imprimés traditionnels a fait augmenter la demande de lecteurs de livres électroniques, de smartphones et de tablettes dans le monde entier, suite aux confinements du Covid-19. La vente de livres imprimés a baissé de 80 % en Inde.

Avant l’apparition de la pandémie, les jeunes préféraient les journaux et revues en ligne, mais l’effet direct du Covid-19 a été le passage des personnes âgées à l’édition numérique. Cette évolution a contribué à stimuler le marché de l’édition numérique et a énormément profité aux personnes handicapées, qui peuvent plus facilement lire des livres numériques grâce aux technologies d’assistance, mais sont incapables de lire des livres imprimés.

Les incapacités liées à l’impression expliquées

Les personnes atteintes d’incapacités liées à l’impression sont celles qui sont incapables de lire ou de voir efficacement le texte des livres imprimés en raison de handicaps physiques, visuels, cognitifs, de développement, conceptuels ou d’apprentissage. Cela inclut les personnes qui ne peuvent pas tenir un livre, tourner ses pages ou même lire le texte d’un livre en raison d’une dyslexie et les personnes souffrant de handicaps ou de difficultés physiques. En ce qui concerne l’édition accessible, ces personnes ont des besoins différents. Selon l’Organisation mondiale de la santé, environ 2,2 millions de personnes souffrent d’un handicap visuel et, sur le  continent africain à lui seul, 5,9 millions, soit près de 6 millions de personnes, sont complètement aveugles.

Comment fonctionne l’édition accessible

Les personnes malvoyantes utilisent des lecteurs d’écran afin de lire des livres accessibles. Le logiciel fournit des paramètres d’accessibilité tels que l’activation du lecteur d’écran qui prend en charge les images sur les ordinateurs et autres appareils tels que les tablettes et les smartphones. Des ajustements tels que l’augmentation de la taille du texte, le passage du texte du noir au blanc pour réduire la luminosité de l’écran, l’utilisation d’un casque connecté à l’ordinateur par lequel une voix informatisée lit le texte affiché à l’écran.The Merlin desktop magnifier being used to magnify book text. A white woman in her mid 60's is reading the text from the book off of the magnifier's screen.

Le lecteur d’écran a également la capacité d’épeler les mots inconnus pendant la lecture d’un texte. L’appareil permet également à un lecteur qui a besoin de lire en braille, de pouvoir sentir, toucher et lire le contenu.

Les personnes aux problèmes de santé telles que la dystrophie musculaire et la paralysie du cou sont incapables de manipuler ou d’utiliser des livres comme les autres personnes. Elles doivent utiliser un interrupteur buccal pour contrôler l’ordinateur et interagir avec le contenu de l’écran.

Par conséquent, si les livres sont publiés selon les principes de l’édition accessible, les personnes handicapées et non handicapées peuvent toutes lire le même livre. C’est ce qu’on appelle parfois lire avec les yeux, les oreilles et les doigts. Par exemple, les personnes malvoyantes peuvent ajuster les couleurs et augmenter la taille du texte tandis que les personnes aveugles peuvent utiliser des lecteurs d’écran pour écouter le texte ou utiliser des afficheurs braille rafraîchissables pour sentir le texte avec leurs doigts.  Les personnes atteintes de dyslexie ou d’autres troubles de l’apprentissage peuvent personnaliser le texte, les couleurs, la mise en page et la police, et utiliser la technologie de lecture à voix haute.  Enfin, les personnes souffrant de handicaps physiques peuvent utiliser la technologie de commande vocale ou par interrupteur.

Exemples de pratiques d’accessibilité

Les logiciels et formats de fichiers habituels peuvent être utilisés. Pour garantir l’accessibilité de vos publications, suivez les normes et spécifications élaborées par le secteur de l’édition qui soutient l’accessibilité.

Un exemple de pratiques d’accessibilité est lorsque les éditeurs s’assurent que tout le contenu textuel est inclus sous forme de texte et non d’images de texte. Un autre exemple consiste à fournir une bonne structure en utilisant les fonctionnalités d’un logiciel de publication numérique pour créer des titres à différents niveaux. Ainsi, lorsqu’il y a une liste dans le texte, elle est codée et marquée comme une liste dans le texte. Toute personne utilisant un lecteur d’écran entendra quand elle atteindra une liste et sera également informée du nombre d’éléments de la liste.

Ensuite, incluez des tableaux dans vos publications telles que les manuels scolaires.  Les tableaux doivent être inclus en tant que tels et non en tant qu’images de tableaux. Un tableau n’est accessible à une personne utilisant une technologie d’assistance que lorsqu’il est placé de manière appropriée. Ce n’est qu’à ce moment-là que le lecteur peut naviguer dans le tableau et entendre les titres des colonnes et des lignes.

Les liens dans les publications placés là pour mener à des ressources externes doivent être des liens actifs pour faciliter la navigation, non seulement pour les personnes incapables de lire les livres imprimés, mais pour tout le monde.

Les images peuvent être utilisées dans les publications accessibles pour rendre les titres plus faciles à comprendre, intéressants et passionnants pour les personnes, notamment celles ayant des difficultés d’apprentissage. Il est important d’inclure de courtes descriptions textuelles pour les rendre accessibles aux personnes aveugles. Enfin, fournissez des métadonnées d’accessibilité. Il s’agit de fournir des informations sur le titre, l’auteur, les droits, etc. Notre prochain article traitera des maisons d’édition qui utilisent l’édition accessible.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may also like these