Muna Kalati et APIDCA: pour un accroissement de la promotion documentaire en littérature jeunesse africaine

  Le 10 juin 2022 dans la Cité du Savoir,  les Associations  Muna Kalati et   APIDCA (Association des Professionnels de l’Information Documentaire du Cameroun pour l’Afrique) ont concrétisé, à travers la signature d’un mémorandum de partenariat, leur désir de collaborer sur certains aspects bien déterminés. Au regard des similitudes dans leurs projets et actions, ils ont décidé de coopérer sur les points suivants.

  •  La communication   

Il sera désormais question pour chaque structure de communiquer  sur  les activités  à venir  de son vis-à-vis notamment en rapport avec  les centres d’intérêt communs de chacun. Cette stratégie permettra d’accroître la visibilité de leurs actions en ligne et sur le terrain  aux niveaux national et international.  Pour une meilleure pratique, chaque partie, informera son vis-à-vis de la tenue d’une activité au moins deux semaines avant la date ciblée. Au-delà du simple accompagnement communicationnel  il y aura une participation active aux  différentes activités de l’une ou l’autre association.

  •  L’organisation des activités et évènements

Dans l’optique de mieux se connaître  et surtout d’avoir plus d’impact au regard de leurs expériences, les deux organisations s’entraideront dans l’organisation de leurs diverses activités. Pour faciliter  la collaboration à ce niveau, il faudra que l’une ou l’autre association informe au préalable, sur les aspects dans lesquels elle souhaiterait particulièrement son concours. Après quoi,  il y aura des discussions pour davantage cerner l’action à mener. 

  • L’assistance technique dans la réalisation des bases de données

En dernier ressort, l’association APIDCA, enrichie de son expérience en ce qui concerne la réalisation des bases de données, assistera l’association Muna Kalati d’un point de vue technique, dans ses projets de réalisation des  bases de données de livres  jeunesse en Afrique. Il s’agit des bases de données présentant la liste des bibliothèques et centres de lecture pour la jeunesse en Afrique, celles sur les maisons d’édition de jeunesse africaine, la liste des auteurs jeunesse dans chaque pays d’Afrique, la liste des centres de recherches sur la littérature jeunesse en Afrique.  Cette intervention stratégique nous permettra  d’étendre nos actions et de contribuer à notre manière, à l’essor de la filière littérature de jeunesse dans le continent.

Au regard de ce qui précède, Muna Kalati et APIDCA pourront désormais    faire entendre leur voix  à un plus grand nombre. Ceci dans le but d’attirer plus d’attention et d’interaction sur l’information documentaire et sur la promotion des livres jeunesse en Afrique. 

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may also like these