ARED-Editions permet aux jeunes africains de lire dans les langues nationales

Au Sénégal, le nombre de livres de lecture pour jeunes dans les langues nationales est très faible. Pour y rémédier, ARED-éditions fut créée. C’est désormais une structure de référence dans le développement du matériel didactique et livres en langues africaines au Sénégal. Dans cette interview avec la directrice des programmes, Dia Awa Ka, nous vous présentons l’immense travail abattu par cette organisation, les leçons apprises et perspectives d’avenir pour l’édition en langues africaines.

Lire plus
VENESSA-Yatch_muna-kalati_librairie

Le livre nous permet de comprendre l’autre et non de le mystifier – Venessa Yatch Romancière jeunesse d’origine camerounaise

Venessa Yacth est une écrivaine d’origine Camerounaise exerçant en France. Elle incarne les valeurs liées à l’interculturalité et à la multi-culturalité. Ses écrits intéressent aussi bien les enfants que les adultes. Cette romancière pour la jeunesse nous dévoile ses secrets dans cette interview.

Lire plus
kotigo_munakalati

Meet Kotigo: a pioneer audiobook app to listen to Afrocentric Audiobooks & Podcasts

Kotigo is an audiobook platform with primary focus on African authors and publishers. The audiobooks comprise rich audio formats of printed books written by great authors and others. The Kotigo catalogue consists of wide collection of book genre ranging from business, personal development, finance, religious, biographies, children, marriage, relationships and many others.

Lire plus
Muna-Kalati-Lire-pour-Guerir_Dschang_Deplaces-internes_Crise-Anglophone

Muna Kalati offre des livres et ressources ludoéducatives à une soixantaine d’enfants de la crise anglophone à Dschang

L’association Muna Kalati, soucieuse de la formation des tout-petits, s’est une fois de plus déployée sur le terrain. En effet, après la première phase du projet LIRE pour GUERIR à l’hôpital de District de Dschang, il était question d’implémenter la seconde phase  auprès des déplacés internes dans la même ville.  L’activité a eu lieu le samedi 30 janvier  2021 à 10h  au camp des déplacés internes de la ville de  Dschang, avec le mot de bienvenue de leur représentant  qui a insisté sur l’absence criarde des infrastructures  de prise en charge des réfugiés.

Lire plus