Genres

Le Vieux Char: un éloge à la paix par Vincent Nomo

Publiée en 1996 aux éditions Akoma Mba, le Vieux Char de Vincent Nomo, met en exergue un pays qui a subi les conséquences de la guerre, notamment le village Bissa. Cette guerre a détruit le sol empêchant donc la production des récoltes. L’auteur en 24 pages nous relate une histoire insolite tout autant qu’envisageable sur le char, engin de guerre de pillage de la nature et de la race humaine.

De l’accès difficile du livre pour enfants produits au Cameroun

accès difficile livre jeunesse camerounais

Bien qu’ils reconnaissent le potentiel économique, ludique et éducatif du numérique, les acteurs de la chaine du livre au Cameroun, sont peu ou pas formés à l’usage du numérique et sont découragés par les couts exorbitants d’accès à internet, les problèmes d’électricité (ENEO) et de maintenance du matériel informatique. Le SMS et Facebook sont les moyens de communication les plus sollicités.

Takam Tikou, une une référence inestimable sur la littérature jeunesse africaine

La revue Takam Tikou, depuis des décennies, a été consistante dans sa couverture de l’actualité et de la documentation du livre jeunesse dans l’espace francophone. Porté par une équipe engagée, dévouée et passionnée par l’enfance et la lecture, ce projet doit perdurer et servir d’inspiration pour la création de centre nationaux dédié à l’étude et l’analyse du champ littéraire pour la jeunesse, surtout en Afrique francophone.

Du rôle des bibliothèques scolaires dans la construction de la conscience citoyenne des jeunes

La bibliothèque scolaire, en aidant les élèves à acquérir les outils qui leur permettront d’apprendre tout au long de leur vie et à développer leur imagination, leur donne les moyens de devenir des citoyens responsables. Or au Cameroun, le pays des grands paradoxes, est l’une des nations africaines très prolifique dans la production des connaissances, mais où les bibliothèques sont aussi rares que les aztèques. Dans cet article, je fais un bref état des lieux des lieux des bibliothèques scolaires et pour la jeunesse, puis indique le lien entre bibliothèque et citoyenneté au travers de la crise « anglophone ».