Lecture par âges

Réflexions sur l’absence de structure spécialisée sur la littérature jeunesse en Afrique francophone

C’est après le travail d’édition que commence la véritable vie du livre, notamment sa diffusion et sa réception auprès du lecteur. Au Cameroun, quel est l’accompagnement mis en place pour que la littérature d’enfance et de jeunesse (LEJ) trouve au…
Savoir plus

Comment accroitre la visibilité des éditeurs africains aux évènements littéraires internationaux sur le livre jeunesse ?

Les salons, festivals et les prix littéraires sont des instances de légitimation des auteurs. Ce sont des moments de rencontres professionnelles où se créent des contacts, où les auteurs et éditeurs camerounais pourraient gagner en visibilité. Quelle est donc la participation des auteurs et éditeurs camerounais à ces rendez-vous ?

4 Contraintes entravant des expériences de lecture réussie à l’école et comment les enseignants peuvent les surmonter.

L’objectif majeur de l’école c’est de créer une dynamique de lecture sans laquelle toute autre préoccupation – autonomie, repères culturels –restera lettre morte. Le livre jeunesse a-t-il seulement droit de cité dans les programmes scolaires au Cameroun ? Quels sont les contraintes spécifiquement scolaires qui entravent la constitution de conditions nécessaires à une expérience de lecture réussie ? Comment les enseignants peuvent-ils mieux transmettre le gout de la lecture auprès des élèves ? Telles sont les problématiques que cette analyse adresse.

La guerre des Fantômes d’Eno Belinga, mon premier voyage dans l’imaginaire de la littérature africaine

Guerre des fantomes_eno belinga_Muna Kalati

« De nos jours, les gens ne veulent plus croire aux fantômes ! » c’est la première phrase de cet étrange conte « La guerre des Fantômes ». Imaginez-vous une petite fille, crédule et naïve qui, commençant son collège se retrouve avec un tel livre…
Savoir plus