Muna Kalati

Muna Kalati

Festival Afropolitain : pour une inculcation  de la culture du Festival aux enfants

Il n’est un secret pour personne, les enfants, naturellement, débordent de créativité et d’esprit d’imagination. Pour que cette compétence innée demeure, ces derniers ont constamment besoin d’espace d’expression et de cadre favorable : les festivals semblent être  des occasions idoines pour stimuler davantage l’imagination des enfants.

Muna Kalati

Schaddrack Dieke, un illustrateur jeunesse passionné

Paul Schaddrack Dieke est un illustrateur ivoirien, formé en Afrique. Il revendique la qualité de l’enseignement dispensé à l’école des Beaux-Arts d’Abidjan et le potentiel du secteur de l’illustration sur le continent. Il a accepté de nous présenter sa carrière et sa vision de l’illustration pour la jeunesse africaine.

Muna Kalati

« Il faut reprendre l’habitude de conter…»,  Inongo-vi-Makome

Inongo-vi-Makomé est né à Lobé-Kribi et a fait ses études primaires entre son village natal et Ebolowa. Il a commencé ses études secondaires à Santa Isabel, actuel Malabo. Après la Guinée équatoriale, il est parti en Espagne où il a terminé les études secondaires et commencé les études universitaires à la faculté de médecine de Valence. Il ne termine pas cette carrière et se dédie à la littérature. Il est auteur de plusieurs livres de contes: Akono et Belinga; Bemama; La Princesse des chutes; Les rois de Zokala; L’assemblé des animaux d’ Afrique, etc.; des éssais: L’Espagne et les noirs africains, etc. Romans: Rebeldía; Issubu; Mam’enying, etc.; des livres de  théâtre: Muna Anyambe; Bwee o Ititi; Los descendientes,  pour ne citer que ceux-là.

Muna Kalati

La relecture sensible : cette nouvelle expertise éditoriale qui guette l’Afrique

La relecture sensible est une tendance éditoriale plus ou moins récente qui a démarré aux Etats-Unis. Elle consiste à éviter de choquer des groupes de personnes avec des ouvrages qui les représenteraient de manière inappropriée. Elle concerne aussi bien la littérature pour les adultes que les ouvrages pour enfants. La relecture sensible semble s’inscrire dans la droite ligne du phénomène de « trigger warning », également venus d’outre-Atlantique et qui influence désormais lui-aussi le discours des auteurs dans le monde, en alertant les lecteurs de l’existence de passages contenant des actions ou propos pouvant déclencher une souffrance émotionnelle. La relecture sensible gagnant du terrain au sein des maisons d’édition françaises, il est très probable que cette nouvelle donne éditoriale soit déjà en chemin vers l’Afrique. C’est dans cette perspective que je vous propose de faire le point sur les contours de ce nouveau métier, avec Kanelle VALTON.