Programmes

Quel est le rapport des jeunes camerounais au livre et la lecture ?

Muna Kalati

Qui est lecteur et qui ne l’est pas au Cameroun ? Quels sont les habitudes littéraires des jeunes camerounais ? Qu’aiment -ils lire ? Comment lisent-ils ? Pourquoi lisent-ils ? Où ? Avec qui ? Sur quoi ? Voilà autant de questions que l’on se pose en rapport avec le rapport des jeunes au livre et à la lecture au Cameroun. Mais il est surprenant de constater qu’il n’existe aucune étude nationale officielle apportant des réponses à ces questions, pourtant basiques pour l’élaboration de politiques publiques du livre efficaces. Dans cette analyse, nous explorons brièvement ces questions et déplorons le manque de réelle volonté politique des gouvernants dans la promotion du livre et de la lecture.

Note

Voici des raisons clés pour lesquelles certains jeunes africains lisent peu

raisons pour lesquelles les jeunes ne lisent plus en Afrique_Muna Kalati

Les facteurs ou raisons, pour lesquelles l’intérêt pour la lecture est faible ou inexistant chez certains jeunes africains ou camerounais, varient. Ces facteurs peuvent être économiques, biologiques, politiques ou sociaux mais nous n’évoquerons que les grandes lignes transversales.

Note

Comment inciter les enfants à prendre naturellement goût à la lecture sans les forcer ?

Un enfant entrain de réfléchir_Muna Kalati

L’une des principales motivations à la lecture chez les enfants jeunes, est de voir leur entourage lire et en tirer manifestement plaisir. La famille a donc un rôle exemplaire à jouer, bien avant que l’Ecole ne prenne le relais. Or au Cameroun, le grand défi des parents, des enseignants et autres médiateurs de lecture, est de parvenir à inciter sans contraindre. Cet article vous présente quelques astuces pour y parvenir.

Note

Quand les auteurs les plus prolixes de la littérature jeunesse camerounaise résident en France…

auteur cameroun littérature jeunesse_munakalati

Le but de cette analyse est de présenter les dynamiques de prédation à l’œuvre au sein du champ littéraire de jeunesse au Cameroun et les modes de résistance des acteurs locaux.

Note

Voici 4 sites où trouver des conseils de lecture et livres africains pour votre enfant

Sites littérature jeunesse africaine_muna kalati

En effet, il est très difficile de trouver de l’information, en français, sur la littérature pour la jeunesse africaine. Etant donné que la pénétration internet sur le continent africain est de plus en plus croissante, de nombreux parents, bibliothécaires ou bibliophiles se servent d’internet comme outil privilégié de recherche etd’accès à l’information. Internet avec le numérique est donc une formidable ressource et une opportunité immense pour la promotion de la littérature africaine pour la jeunesse. Cependant, les acteurs de la chaine du livre en Afrique peinent ou du moins rechignent à investir dans ce média et à l’exploiter pleinement au service de l’édition jeunesse. Comment donc est-il possible de davantage utiliser internet et les médias numériques pour la promotion du livre jeunesse africain ? Comment assurer une meilleure visibilité de l’information sur la littérature jeunesse africaine ? Où trouver l’information relative au livre africain pour la jeunesse ? Mon analyse s’appesantira davantage sur cette dernière question et je vous présenterai des sites web, blogs et ressources en ligne qui contiennent assez ou peu decontenus sur le livre camerounais ou africain pour la jeunesse.

Note

L’Histoire de la Bande dessinée au Cameroun

histoire jeux vidéo cameroun_munakalati.org

Cet ouvrage de Christophe Cassiau Haurie est le premier à proposer une présentation globale du 9ème art au Cameroun. Rédigé par un spécialiste, Christophe Cassiau-Haurie, auteur de nombreux autres ouvrages sur la bande dessinée (BD) en Afrique et en Europe.

Note

Ibrahim Njoya, premier auteur de BD en Afrique et au Cameroun.

1-Ibrahim Njoya_Muna Kalati, auteur bande dessinée camerounaise

Johanes Yerima était l’un des artistes les plus importants du royaume Bamun, autant sous le règne du Sultan Njoya (1892-1933) que de celui de son fils Seydou (1933-1992). La toute première « BD » africaine date de 1932, réalisée par Yohanes Yerima, qu’un critique considère comme le « véritable premier auteur de BD camerounais et africain de l’histoire » . Pour mieux saisir son apport, nous vous situons dans le contexte historique dans lequel il a évolué.

Note

Peut-on vraiment écrire sans lire ?

Schoolboy Writing in Notebook_MunaKalati

Les textes que les gouvernements introduisent dans les systèmes éducatifs des pays, d’une manière ou d’une autre préparent les apprenants qui deviendront des écrivains, à s’orienter vers un style spécifique. Il est donc important pour les pays africains qui sont en quette d’identité culturelle de mettre au programme des textes qui mettent en exergue les expressions artistiques africaines. Un enfant ne peut avoir l’envie de composer une épopée Mvet que s’il a eu à lire des livres surle Mvet.

Note
Translate »