Bon à savoir avant d’écrire pour Muna Kalati

Les rédacteurs de contenu sont responsables de la création, de la rédaction et de l’édition de contenu pour Muna Kalati. La tâche typique assignée aux rédacteurs de contenu est de prendre un sujet sur la littérature africaine pour enfants et de suivre une série d’étapes pour produire un contenu précis, pertinent et bien écrit (voir la politique éditoriale). Ces étapes comprennent la recherche et l’analyse du sujet pour générer des idées et obtenir des faits pertinents ; la rédaction d’un brouillon ; la révision, l’édition et la relecture du contenu pour en assurer la qualité.

Continue Reading
Salon Livre Jeunesse Conakry 2021

L’édition 2021 du Salon International du Livre de Jeunesse de Conakry fut une réussite malgré le COVID-19

Du mercredi 3 au samedi 6 novembre 2021 s’est tenu à Conakry le SILJC (Salon International du Livre de Jeunesse de Conakry) au CCFG, dans les maisons des jeunes des cinq (5) communes de la capitale Conakry et sur l’esplanade du stade du 28 septembre.

Continue Reading

ARED-Editions permet aux jeunes africains de lire dans les langues nationales

Au Sénégal, le nombre de livres de lecture pour jeunes dans les langues nationales est très faible. Pour y rémédier, ARED-éditions fut créée. C’est désormais une structure de référence dans le développement du matériel didactique et livres en langues africaines au Sénégal. Dans cette interview avec la directrice des programmes, Dia Awa Ka, nous vous présentons l’immense travail abattu par cette organisation, les leçons apprises et perspectives d’avenir pour l’édition en langues africaines.

Continue Reading
Muna-Kalati-Lire-pour-Guerir_Dschang_Deplaces-internes_Crise-Anglophone

Muna Kalati offre des livres et ressources ludoéducatives à une soixantaine d’enfants de la crise anglophone à Dschang

L’association Muna Kalati, soucieuse de la formation des tout-petits, s’est une fois de plus déployée sur le terrain. En effet, après la première phase du projet LIRE pour GUERIR à l’hôpital de District de Dschang, il était question d’implémenter la seconde phase  auprès des déplacés internes dans la même ville.  L’activité a eu lieu le samedi 30 janvier  2021 à 10h  au camp des déplacés internes de la ville de  Dschang, avec le mot de bienvenue de leur représentant  qui a insisté sur l’absence criarde des infrastructures  de prise en charge des réfugiés.

Continue Reading