Société

Quel est le rapport des jeunes camerounais au livre et la lecture ?

Muna Kalati

Qui est lecteur et qui ne l’est pas au Cameroun ? Quels sont les habitudes littéraires des jeunes camerounais ? Qu’aiment -ils lire ? Comment lisent-ils ? Pourquoi lisent-ils ? Où ? Avec qui ? Sur quoi ? Voilà autant de questions que l’on se pose en rapport avec le rapport des jeunes au livre et à la lecture au Cameroun. Mais il est surprenant de constater qu’il n’existe aucune étude nationale officielle apportant des réponses à ces questions, pourtant basiques pour l’élaboration de politiques publiques du livre efficaces. Dans cette analyse, nous explorons brièvement ces questions et déplorons le manque de réelle volonté politique des gouvernants dans la promotion du livre et de la lecture.

Coup de coeur: Le Bon, la bourse et le Corrompu

Tout cas de corruption quel que soit la personne, sera désormais puni dans ce pays (p.50).
C’est par cette sentence que les illustrateurs togolais Assem Koffivi et Alawoe Fabrice achèvent cette BD avec de belles illustrations riches en couleur, accompagné d’un scénario qui dresse l’image d’une société africaine où la corruption demeure une gangrène à l’économie.
Le livre a été édité par AGO Média, une équipe de jeunes écrivains et illustrateurs oeuvrant à la production et la diffusion des bandes dessinées et des films d’animation.