Accueil

La présence et visibilité du livre pour enfants dans les librairies au Cameroun

Présence du livre jeunesse librairie cameroun

Le désir de livres est vraiment présent au Cameroun, des initiatives comme la Caravane du livre ont pu le montrer. Mais c’est la diffusion qui est problématique. Le public attend tous types de livres mais à des prix abordables. Par ailleurs, deux impératifs s’imposent au libraire : le besoin d’être informé et la possibilité d’être approvisionné de façon simple. Si ces conditions ne sont pas réunies, l’élan du libraire est freiné. L’amélioration et la structuration du marché littéraire camerounais dépend majoritairement de la volonté politique du Gouvernement. Or l’Etat camerounais, peine à investir dans l’industrie du livre, non par faute de moyens mais par crainte d’un « éveil des consciences et des mentalités grâce au pouvoir subversif de la connaissance et des savoirs que procurent les livres ». Il est donc important de changer les mentalités, les priorités et les approches pour faire du livre, une denrée accessible et intégrée à la vie culturelle de la nation camerounaise.

Aux élections municipales 2019 au Cameroun, je voterai celui ayant un plan réaliste de promotion du livre et de la lecture

Le Cameroun regorge d’une bonne partie de sa population jeune, mais on observe une absence d’initiative de la part des élus locaux et des jeunes eux-mêmes pour se prendre en charge. L’une des raisons se trouve dans l’absence criarde de lecture. Je ne voterai que si dans le plan d’action que vous proposez à la population, des programmes pour promouvoir l’accès au livre et la lecture pour la jeunesse, occupe une place prépondérante.

Le livre jeunesse, un parachute dans la société et le monde

Le contact quotidien avec la littérature de jeunesse améliore les compétences scolaires et sociales du jeune qui se prête à ce loisir. Ce dernier se distingue facilement de ceux qui ne lisent pas. Le jeune féru de lecture est cultivé, pertinent et éloquent dans sa façon de s’exprimer ; il a la parole facile. Les livres de jeunesse, quand ils sont lus, améliorent les capacités intellectuelles, communicationnelles et rédactionnelles du jeune. Il maîtrise mieux l’orthographe des mots, les accords grammaticaux, les conjugaisons ; il découvre de nouveaux mots et expressions qui enrichissent son vocabulaire.

Il est déplorable de voir des élèves des classes du second cycle de l’enseignement général (2nde, 1ière et Tle) commettre les mêmes fautes d’orthographe et de grammaire, ainsi que d’avoir les mêmes difficultés de lecture et d’expression que d’autres élèves du premier cycle, par défaut de lecture.