Muna Kalati

Quel est le rapport des jeunes camerounais au livre et la lecture ?

Qui est lecteur et qui ne l’est pas au Cameroun ? Quels sont les habitudes littéraires des jeunes camerounais ? Qu’aiment -ils lire ? Comment lisent-ils ? Pourquoi lisent-ils ? Où ? Avec qui ? Sur quoi ? Voilà autant de questions que l’on se pose en rapport avec le rapport des jeunes au livre et à la lecture au Cameroun. Mais il est surprenant de constater qu’il n’existe aucune étude nationale officielle apportant des réponses à ces questions, pourtant basiques pour l’élaboration de politiques publiques du livre efficaces. Dans cette analyse, nous explorons brièvement ces questions et déplorons le manque de réelle volonté politique des gouvernants dans la promotion du livre et de la lecture.

Continue Reading
Un enfant entrain de réfléchir_Muna Kalati

Comment inciter les enfants à prendre naturellement goût à la lecture sans les forcer ?

L’une des principales motivations à la lecture chez les enfants jeunes, est de voir leur entourage lire et en tirer manifestement plaisir. La famille a donc un rôle exemplaire à jouer, bien avant que l’Ecole ne prenne le relais. Or au Cameroun, le grand défi des parents, des enseignants et autres médiateurs de lecture, est de parvenir à inciter sans contraindre. Cet article vous présente quelques astuces pour y parvenir.

Continue Reading
Schoolboy Writing in Notebook_MunaKalati

Peut-on vraiment écrire sans lire ?

Les textes que les gouvernements introduisent dans les systèmes éducatifs des pays, d’une manière ou d’une autre préparent les apprenants qui deviendront des écrivains, à s’orienter vers un style spécifique. Il est donc important pour les pays africains qui sont en quette d’identité culturelle de mettre au programme des textes qui mettent en exergue les expressions artistiques africaines. Un enfant ne peut avoir l’envie de composer une épopée Mvet que s’il a eu à lire des livres surle Mvet.

Continue Reading

Et que les parents soient avertis !

Le livre est un jouet dans un seul sens : dans le sens où il devient un jeu pour l’enfant de s’imaginer un monde aux idéaux décrits dans les histoires qu’on lui raconte dans ses livres, dans le sens des modèles de héros dessinés dans ses collections et au sens du monde profond que le bébé lecteur se forge grâce à l’accompagnement parental.

Que les parents le sachent un nouveau jeu se joint à la collection d’activités qui font grandir l’imagination : c’est le livre-jouet comme cadeau, dans le sens d’objet de l’entourage immédiat de l’enfant, dans les allures d’un compagnon qui unit désormais l’enfant à son entourage adulte.

Continue Reading

Aux élections municipales 2019 au Cameroun, je voterai celui ayant un plan réaliste de promotion du livre et de la lecture

Le Cameroun regorge d’une bonne partie de sa population jeune, mais on observe une absence d’initiative de la part des élus locaux et des jeunes eux-mêmes pour se prendre en charge. L’une des raisons se trouve dans l’absence criarde de lecture. Je ne voterai que si dans le plan d’action que vous proposez à la population, des programmes pour promouvoir l’accès au livre et la lecture pour la jeunesse, occupe une place prépondérante.

Continue Reading